La semaine de la francophonie

La semaine de la francophonie1_wp

Coucou les ami(e)s ! Me voilà de nouveau parmi vous ! Pour mon retour, je vous ai préparé quelques belles surprises à venir… Enfin, je l’espère…

La semaine de la francophonie2_wpÀ l’occasion de la semaine de la francophonie qui se déroule du 18 au 26 mars, bien que j’aie raté la Journée Internationale de la Francophonie qui a eu lieu ce 20 mars, je vous propose pour le reste de cette semaine des articles correspondant à mon petit séjour en Belgique. Et ce jusqu’à samedi inclus, puisque dimanche vous retrouverez comme prévu la seconde série de photos sur la nature, les arbres les plus beaux du monde.

Vous me direz, coup de bol que mon séjour belge se soit produit pendant cette semaine ! Or, comme l’on dit « l’occasion  fait le larron ! »

Qui plus est, quel beau pays parmi les autres beaux pays francophones, tel que la Belgique pour mettre à l’honneur cette semaine consacrée à la francophonie ainsi qu’à la langue française ?

La semaine de la francophonie3_wpMais aussi, n’ayant pu hier vous présenter une recette de cuisine maison, d’où le jeûne intempestif de notre copain Jean-Claude 😉 et qui à cause de moi a vu sa journée gâchée pour le premier jour du printemps, je dois faire amende honorable…

Hé oui ! J’ai en plus loupé le premier jour du printemps ! Je n’ai décidément pas assuré hier ! Ouh ! Ouh ! La honte !

Donc, je vais me rattraper en vous emmenant à la découverte de l’une des villes de ce beau pays, Charleroi, et à la rencontre de certains de ses bons et atypiques restaurants…

La semaine de la francophonie4_wp

Cependant, étant un petit peu chipie, je vais faire patienter encore et nous commencerons alors notre voyage demain.

En attendant, je vous souhaite à tous et à toutes une belle journée !

Retour reporté

Retour reporté_wp

Coucou tout le monde !

Un petit message rapide afin de vous prévenir que suite à un imprévu de dernière minute, je serai de retour parmi vous demain.

Il n’y a donc pas de recette cuisine pour aujourd’hui.

Et dès mon retour, je répondrai sans faute à tous vos commentaires, auxquels je ne peux répondre dans l’immédiat.

J’espère que vous ne m’en voulez pas trop.

En attendant de vous retrouver avec de belles surprises, je vous souhaite un très bon début de semaine…

De gros bisous à vous tous et toutes !

Les arbres les plus bizarres du monde

Les arbres les plus bizarres du monde_Amérique du Sud_Kapotier-ou-arbre-fromager_wp

Je ne sais pas chez vous si le printemps commence à pointer le bout de son nez, en tout cas ici, oui ! Et comme il est agréable de voir les arbres se remplir de leur feuillage et se mettre à fleurir, doucement, mais sûrement.

C’est d’ailleurs cette apparition à l’orée de la renaissance de la nature qui m’a donné l’idée de vous proposer cet article. Aussi, parce que la nature recèle de merveilles tout autant que d’étrangetés lui donnant son aspect si unique.

Et afin d’accueillir ce changement de saison qui ne saurait tarder à venir, je vous présente cette première série d’images sur les arbres les plus incroyables du monde. Elle sera suivie de deux autres. L’une sur les arbres les beaux du monde, qui vous sera présentée dimanche prochain, et la dernière sur les arbres les plus vieux du monde, le dimanche d’après.

Je vous présente donc en images ces quelques arbres parmi les plus insolites du monde…

N.B. : Ces photos sont extraites de la banque d’images de Google. Si certaines d’entre elles ont des droits réservés, n’hésitez surtout pas à m’en informer, de sorte de les retirer.

Bon dimanche !

DC’s Legends of Tomorrow

DC's Legends of Tomorrow_wp

Série coup de cœur.

Pour tous les amateurs et toutes les amatrices de l’Univers Marvel, cette série non réalisée par ce dernier en évoque pourtant l’esprit.

De l’action, du fantastique, des supers héros, de l’humour… Cette série créée par Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim aura tout pour vous plaire. Dans la lignée de Arrow et The Flash, cet opus en est un excellent complément.

Je vous convie alors à la découvrir…

Le brexit déjà à l’œuvre…

Le brexit déjà à l_œuvre_big-ben_wp

Attention ! Avant de vous présenter cet article, je tiens à prévenir les âmes sensibles de s’abstenir d’en lire la suite…

Récemment une émission de télévision a révolutionné le quotidien des Anglais. Dans cette émission, le présentateur a affirmé que l’Angleterre est le pays possédant la plus grande variété de fromages au monde, bannissant l’idée reçue que ce serait la France !

Mais aussi, histoire de se bomber davantage le torse et gonfler les chevilles, il a ajouté qu’il est prouvé que le meilleur Champagne au monde est anglais et qu’il se trouve dans le sud du pays !

N’ayant pas vu cette émission, ni ne regardant plus d’ailleurs aucune autre de la télévision anglaise tout court, puisqu’elle est totalement inintéressante, mes compatriotes et moi en avons eu connaissance lors d’une activité avec le club, en rappel formé à 80 % d’Anglaises.

Ne pouvant réagir sur le coup, étant donné que nous n’avions pas visionné cette émission, nous avons simplement sollicité nos modestes anglaises de répéter, par crainte de ne pas avoir bien compris. La seconde version fut la même avec un effort impressionnant de leur part d’articulation afin que nos petits neurones impriment parfaitement ces informations. De retour dans notre home sweet home respectif, chacune a fait des recherches afin de savoir si ce n’était quand même pas une blague.

Hé bien, non ! Cette émission a réellement eu lieu et ces nouvelles révolutionnaires ont même été relayées dans la presse locale !

Le brexit déjà à l_œuvre_wp

Lors d’une autre activité, rebelote, fières de cette découverte, les Anglaises nous ont joué le retour de la DeLorean. L’une des Anglaises était venue avec deux listes, l’une composée des sortes de fromages anglais représentant à peu près plus de 300 et la seconde liste avec les variétés de fromages français s’élevant à peine à 80. Sur cette dernière, notre pauvre camembert s’est retrouvé divisé en plusieurs sortes, le doux, l’extra doux (comme pour le beurre), le semi-fort et le fort (en résumé, pour les vrais connaisseurs, le fait, coulant, et le pas fait, « Poliet et Chausson », comme disait mon père). Quelque peu énervée par cette condescendance, l’une d’entre nous, après des recherches sérieuses sur Internet, a envoyé le lendemain de cette activité à cette charmante vieille dame, ses deux listes. Et le résultat fut sans appel. Près de 1 200 sortes de fromages français pour seulement à peine 700 du côté anglais (et selon les Anglais). Ma camarade française n’a eu bizarrement aucun retour à son mail.

Enfin, au cours de la dernière activité à laquelle j’ai participé, rebelote et dix de der, l’une des Anglaises me parla à nouveau de cette incroyable trouvaille. Or, n’étant ni Anglaise, ni franchement acclimatée au concept du flegme britannique (bien différent de sa définition première), je lui répondis assez directement. Je lui conseillai d’aller discuter fromage avec ma copine française ayant mené son enquête en la matière et résolu l’énigme de manière indiscutable. Quant au Champagne, je lui spécifiai que cette information télévisuelle était d’une fausseté sans précédent. Le Champagne est protégé par une Appellation d’Origine Contrôlée, seuls les cépages de cette région, ainsi française, peuvent être utilisés pour la composition du Champagne et par conséquent, le Champagne ne pouvait être anglais.  Je lui ai également précisé qu’il ne fallait pas confondre vin mousseux ou « effervescent » (sparkling wine) et Champagne. Je n’ai pas évoqué le Blanc de blancs ni le Crémant, cela aurait été inutile, les Anglais d’ici ne connaissent pas.

Le brexit déjà à l_œuvre_drapeau_wp

Que dire de plus face à cette désinformation que bombarde la télévision nationale anglaise ? Peut-être juste une chose.

L’une de mes copines blogueuses m’a un jour posé la question à savoir si le brexit avait eu un impact ici. Je lui avais répondu à l’époque que non. Je n’observais particulièrement pas de réel changement dans le comportement des Anglais.

Hé bien, rectification ! Je remarque depuis un moment une attitude différente vis-à-vis de l’Europe, surtout de la France. Mes copines étrangères le constatent aussi. Cette rivalité ancestrale entre l’Angleterre et la France revient en force sur le tapis. Le brexit commence à se faire ressentir, mais contrairement à ce que pourraient penser les Anglais, cela ne sera peut-être pas à leur avantage…

Une petite révolution dans le domaine de la greffe d’organes

Une petite révolution dans le domaine de la greffe d'organes_wp

Plus de 60 % des cœurs et poumons donnés en vue d’une transplantation sont jetés à cause d’un temps de conservation dans la glace ne pouvant excéder 4 heures. Des scientifiques américains ont alors testé avec succès une nouvelle méthode pour remédier à ce gaspillage conséquent.

Je vous invite à consulter cet article explicatif très intéressant paru ce 13 mars dernier sur le site du magazine Sciences et Avenir.

Forme sans relief…

Forme sans relief_wp

Pas d’article « Forme » aujourd’hui, les ami(e)s !

Devant m’absenter quelques jours en Belgique et mon départ se faisant ce matin, je n’ai pas eu le temps de planifier l’intégralité de mes articles.

Cependant, bien que je n’aie rien à vous offrir aujourd’hui, si ce n’est que ma bonne humeur, j’ai pensé à vous. Vous pourrez ainsi, à partir de demain jusqu’à mon retour, lundi, consulter ces quelques articles.

Je vous souhaite à tous et à toutes une très belle fin de semaine.

De gros poutous à vous tous et toutes !

Forme sans relief_coeurs_wp

Équité ≠ Égalité

Equité_Egalité_h-f_wp

Malgré de nombreuses actions pleines de bonnes intentions réalisées à travers le monde afin de défendre les droits de la femme, beaucoup d’entre elles semblent s’être perdues en chemin et sombrer dans une sorte de marasme.

De plus en plus, une tendance quelque peu négative (à mon sens) s’en dégagerait poussant à une confusion inquiétante entre l’équité et l’égalité.

Vouloir que la femme et sa nature propre soient respectées, qu’elle obtienne un accès libre à l’éducation, l’autonomie, etc., au même titre que l’homme, qu’elle ait une considération sociale équivalente à celle de l’homme pour et dans une même fonction professionnelle… sont des notions effectivement défendables. Or, dériver vers un extrême qui tendrait vers l’annihilation de la place de l’homme dans la société ne l’est pas.

Prôner l’égalité à tout bout de champ, pour tout et n’importe quoi, pinailler sur des détails sans importance, sont des coups d’épée dans l’eau qui ne changeront pas grand-chose à l’évolution de la condition féminine. De la même façon, polémiquer sur des évènements qui pourraient potentiellement avoir des conséquences éventuellement néfastes, critiquer sans réfléchir une idée permettant d’arriver à l’équité, mais estimée par certaines comme saugrenue, n’aideront pas non plus la femme à ancrer sa place dans le monde.

D’ailleurs, certaines actions ayant été menées pour la Journée Internationale de la Femme donnent à réfléchir sur le réel impact qu’elles pourraient donner.

Ainsi, on a pu lire dans une certaine presse, quelques articles relatant ces actions…

Equité_Egalité_balance_wp

« Adoptez le kit de communication non sexiste ». Un résumé de l’initiative, dont l’idée est certes noble, mais complètement absurde. Comme si un « kit » permettait à un macho de l’être moins ? Quant à l’effet escompté, il risquerait de donner son opposé.

« L’université de Strasbourg placardée de messages sexistes ». Le groupe féministe de celle-ci a mené une « action coup de poing » se voulant provocatrice afin de dénoncer les différentes remarques sexistes entendues tout au long de l’année et susciter des réactions. Ces jeunes femmes n’ont pas su répondre à leurs détracteurs. Il aurait peut-être mieux valu, afin de davantage marquer les esprits, détourner ces réflexions, ceci dit, totalement déplacées et les resituer dans un contexte féminin, en proposant le commentaire original suivi de sa modification. Exemple : « Vous ne savez pas réfléchir. Trouvez-vous un mari une femme riche, ça sera la seule façon de vous en sortir dans la vie », ou encore : « L’art n’est pas un domaine pour les femmes hommes. Les filles garçons, vous n’avez rien à faire ici. Les meilleurs meilleures artistes sont des hommes femmes. »

« Ce que veulent (vraiment) les femmes ». L’apothéose dans le domaine du pinaillage et d’une forme de polémique entièrement gratuite. En introduction de cet article on peut ainsi lire : « Tapez sur Google « ce que veulent les femmes » pour vous rendre compte de la mentalité de notre société. Les femmes seraient à la recherche d’hommes attirants et fortunés pour s’occuper d’elles. Désolant. Effarant. Affligeant. Voici les mots qui nous viennent à l’esprit. Car ce que les femmes veulent (vraiment) en 2017, c’est ça. » J’ai suivi ce conseil en tapant dans la barre de recherche de Google cette dite phrase. Le résultat n’est absolument pas le même. Mon Google ne doit pas être le même que celui de cette « journaliste » et peut-être aussi moins sexiste.

« Pour le 8 mars, l’épouse de Justin Trudeau propose de célébrer… les hommes ! » Sauf que cette proposition qui aurait créé un scandale sur Internet concerne le 7 mars. Et alors, pourquoi pas ? Ne serait-ce pas ça l’équité ? Pourquoi l’homme ne pourrait-il pas avoir non plus sa journée ? Ce jour accordé à l’homme changerait-il la face du monde ? L’homme n’a-t-il droit qu’à être père pour avoir une fête à lui ? En ce qui me concerne, cette femme a tout compris au féminisme, le vrai. Celui qui se veut être tolérant, qui se bat pour ses droits, non contre les hommes. Sachant en plus que cet homme, Justin Trudeau, Premier Ministre du Canada est un grand défenseur de la cause féminine et l’a prouvé.

Equité_Egalité_sagittaire_wp

À la lecture de ces articles, sans prendre en compte bien d’autres issus de presses écrites distinctes abondant dans le même sens, on peut sincèrement se demander en tant que femme si ce genre de combat pour nos droits est le bon pour espérer obtenir gain de cause.

Certaines féministes d’aujourd’hui n’ont peut-être pas bien intégré le concept de l’équité qu’elles ont délaissé au détriment de celui de l’égalité.

L’homme et la femme, nous sommes différents à nombreux niveaux, physiologiquement et psychologiquement. La masse musculaire de l’homme est naturellement supérieure à celle de la femme qui, a contrario, possède un système hormonal plus développé que celui de l’homme. Notre corps est de même différent, physiquement de toute évidence et dans sa constitution interne. L’homme a une prostate, pas nous, jusqu’à preuve du contraire. La femme a un utérus et des ovaires, pas l’homme. Nous raisonnons aussi différemment…

Alors, au lieu de vouloir à tout prix l’égalité des sexes, qui est un total non-sens, pourquoi ne pas plutôt combattre pour l’équité des sexes. Considérer la femme et l’homme tels des partenaires, des complémentarités des faiblesses et des forces de l’un et de l’autre.

Mais aussi, ne serait-ce pas non plus de notre responsabilité de femme d’éduquer nos fils et futurs hommes en devenir autrement ? Ne sommes-nous pas quelque part responsables de notre situation ? Ne continuons-nous pas de reproduire cette éducation conservatrice sur les rôles que doivent tenir le garçon et la fille dans la Société ? N’est-ce pas un peu de notre ressort à l’origine d’apprendre à l’homme à modifier sa vision sur la femme ?

Salades composées

Salades composées_niçoise_wp

Jeudi dernier a eu lieu l’anniversaire annuel de l’International Women’s Club. Événement important pour celui-ci, puisqu’il marque sa longévité. Pour l’occasion, Madame le Maire en personne était de la partie. C’est d’ailleurs de cette manière que j’ai appris que le Maire était une femme. Un cérémonial était de même organisé, suivi d’un repas, préalablement préparé par nos soins. Enfin par les soins de quelques volontaires (7 pour 100 convives) qui s’étaient inscrits pour la composition de ce repas. Repas classique avec entrées froides et chaudes, plats principaux froids et chauds, un fromage (du brie) et beaucoup de desserts. Enfin, en accompagnement, comme boissons, jus de fruits et eau.

M’étant proposée d’aider, il m’a été alors imposé la préparation de salades composées, afin d’apporter une touche française au repas. J’ai alors suggéré la salade niçoise, mais l’on m’a demandé en plus de préparer une piémontaise. Pas très français, me direz-vous, mais les Anglais d’ici ne semblent pas très copains avec la géographie…

Soit ! J’ai donc préparé ces 2 salades, largement entrées dans notre culture française, mais totalement inconnues des Anglais, je précise encore d’ici.

En aparté, la nouvelle trouvaille culinaire anglaise (j’espère que vous êtes bien assis), dont les publicités inondent la radio en ce moment, c’est le croque-monsieur ! La première fois que j’ai entendu l’une de ces publicités, j’ai cru que c’était une blague. Hé bien non !

Bref ! Je vous propose donc un petit rappel (avec une petite touche personnelle) de ces 2 salades.

Pour 4 personnes.

Salades composées_niçoise-laitue_wp

Salade niçoise

(838,76 kcal (209,69 kcal/pers.) et moins de 15 €)

– 200 g de thon naturel (228 kcal)
– 6 grosses tomates (72 kcal)
– 4 œufs durs (304 kcal)
– 4 petits oignons blancs au vinaigre (1,15 kcal)
– 1 poivron rouge (43,5 kcal)
– 6 filets d’anchois fumés et salés (2,10 kcal)
– 10 olives noires dénoyautés (13,3 kcal)
– 8 gros radis rouges (16,8 kcal)
– 1 c. à soupe d’huile d’olive (135 kcal)
– 1 c. à soupe de vinaigre balsamique (16,8 kcal)
– 1 c. à soupe de vinaigre de vin (3,3 kcal)
– Ciboulette fraîche ciselée (0,3 kcal)
– Poivre blanc en poudre (2,51 kcal)

Salades composées_piémontaise_wp

Salade piémontaise

(1 434,21 kcal (358,55 kcal/pers.) et moins de 15 €)

– 200 g de jambon blanc (234 kcal)
– 4 grosses tomates (48 kcal)
– 2 grosses pommes de terre (426 kcal)
– 3 œufs durs (227,94)
– 8 gros cornichons (16 kcal)
– 4 c. à soupe de mayonnaise (420 kcal)
– 4 c. à soupe de crème fraîche allégée (48 kcal)
– 4 c. à soupe de vinaigre de cidre (11,4 kcal)
– Persil frais ciselé (0,36 kcal)
– Poivre blanc en poudre (2,51 kcal)

Salades composées_piémontaise-laitue_wp

  • Note

– Pour la préparation de ces salades, rien de très compliqué, il suffit de mélanger tous les ingrédients entre eux, sauf pour la sauce qui est à préparer à part afin de bien l’incorporer avec les éléments.

– Pour les végétaliens ou végétariens, vous pouvez remplacer le thon ainsi que les anchois par de la betterave, et le jambon, par des échalotes, par exemple.

– Vous pouvez également ajouter de la laitue pour une touche personnelle et afin d’amener plus de fraîcheur à vos salades.

Salades composées_piémontaise-sauce_wp

J’espère que ce petit rappel avec ma petite touche personnelle à ces recettes vous plaira…

Bon appétit !

Sibérie : la région habitée la plus froide au monde

Sibérie_la région habitée la plus froide au monde_wp

Dimanche dernier, le magazine Enquête Exclusive, présenté par Bernard de La Villardière sur la chaîne de télévision M6, nous a emmenés en Sibérie, la contrée habitée la plus froide au monde.

À Iakoutsk, les températures en hiver peuvent descendre de – 30°C jusqu’à – 60°C, où nous avons pu voir les conditions de vie exténuantes de ses habitants au quotidien dans ce froid extrême. Plus au sud, à Novorssibirk qui représente la modernité et la richesse. Et au nord, à Norilsk, un ancien goulag stalinien devenu une ville-usine où se trouve le plus grand complexe de sidérurgie au monde et l’une des villes les plus polluées au monde. Interdite aux étrangers, les journalistes doivent obtenir une autorisation spéciale pour s’y rendre.

Je vous invite à visionner ce reportage vraiment très intéressant, afin aussi de marquer la saison et de la terminer en douceur, enfin plutôt en froideur…

Bon dimanche !