Charleroi city

Charleroi city_rue_wp

Il n’y a que quelques années seulement que j’ai découvert mes origines belges d’un côté de ma famille. Curieuse d’en savoir davantage, je me suis lancée dans des recherches et ai eu la joie de rencontrer cette partie, aussi peut-être d’avoir l’explication de ma spontanéité, ma bonne humeur, mon sourire semblant inné, selon mes proches, et donner l’impression de ressembler à un véritable rayon de soleil, selon les collègues, amis, les plus ou moins proches, etc., bien que la noirceur du charbon soit également présent de temps en temps dans mon cœur et mon esprit…

Charleroi city_centre_wp

Bref !

J’ai ainsi eu la chance de non seulement avoir trouvé cette part de ma famille, mais surtout de m’être bien entendue avec elle, et alors de pouvoir me rendre autant que je le peux dans ce pays, dans la ville de Charleroi.

Charleroi city_école_wp

J’ai eu de même l’occasion de découvrir Liège, Bruges, Gand, Middelkerke (seule ville qui ne m’a vraiment pas laissé un bon souvenir, étant donné que pour la première fois de ma vie je me suis retrouvée à finir le service de mon propre repas au restaurant…) et bien sûr sans oublier Bruxelles.

Charleroi city_église_wp

Quoi qu’il en soit, les membres de ma famille belge étant de Charleroi, des Carolorégiens ou plus communément des Carolos, comme ils s’appellent, c’est dans cette ville que je me rends le plus souvent pour me ressourcer.

Tout en vous emmenant donc à la découverte de cette ville à travers ces photos, certaines informations sont utiles à connaître sur cette dernière et sur la Belgique.

Charleroi city_hôte-de-ville_wp

Pour les copains et copines belges, je suppose que ces renseignements ne seront guère des révélations, or pour les autres…

Il faut savoir qu’à une ancienne époque, la ville de Charleroi, située en Wallonie, a connu sa prospérité grâce au charbonnage et à la sidérurgie. Malheureusement, celle-ci a vu ces deux secteurs d’activité principaux s’écrouler suite à la fermeture de ses mines ainsi qu’à la déplantation de ses usines et s’est ensuite énormément appauvrie.

Charleroi city_palais-des-beaux-arts_wp

Actuellement, elle compte un taux de plus de 20 % de chômage et est l’une des villes les plus pauvres, si ce n’est la ville la plus pauvre, de Wallonie. De ce fait, beaucoup de Belges considèrent Charleroi comme une ville relativement médiocre, et d’ailleurs lorsque l’on se rend à Charleroi, on va à Bruxelles-Sud.

Charleroi city_centre-rive-gauche_wp

Cependant, Charleroi vient d’inaugurer très récemment un nouveau centre commercial en plein centre-ville. Et ça, c’est vraiment une très belle initiative que la ville a prise afin de lui apporter un peu plus de modernité et un grand coup de jeune. Ce centre a permis une création évidente d’emploi que ce soit lors de la construction du chantier qui a duré près de 2 ans qu’au niveau du personnel qui y travaille maintenant.

Charleroi city_centre-rive-gauche-côté_wp

Or, bien sûr, comme dans tout changement, les détracteurs y sont allés de leurs critiques en avançant l’argument principal que ce centre allait tuer les commerces environnants et sinistrer les rues que certains commerces avaient désertées afin de se réimplanter dans le centre.

Charleroi city_place-marché-beffroi_wp

En tout cas, pour ma part, je trouve que ce centre trouve sa place, va amener un renouveau, et au contraire, va permettre aux commerces autour d’attirer une autre forme de clientèle, sachant que les horaires du centre sont en adéquation avec les commerces extérieurs ; le centre n’ouvre que de 10 heures le matin jusqu’à 19 heures le soir, alors que les brasseries, restaurants, etc., hors du centre, ouvrent dès 6 heures ou 8 heures le matin jusque tard le soir. Le dimanche, le centre est fermé, certains commerces externes, non.

Charleroi city_place-marché2_wp

Enfin, un autre point important et non des moindres. Une sorte de guérilla subsiste depuis fort longtemps entre les Wallons et les Flamands, en cause du partage des richesses qui a véhiculé en Flandre et dont la Wallonie était dépendante, puis est venu en Wallonie et dont la Flandre accuse cette dernière de conserver ces richesses pour elle seule. Les deux camps se disputent en s’accusant l’un, l’autre d’avoir en gros volé ces richesses.

Charleroi city_place-marché3_wp

Surtout si je me trompe, je compte sur vous mes amis et amies belges pour rectifier ces dires, puisque mon cerveau n’a pas encore entièrement intégré ce concept de chamaillerie.

Charleroi city_place-marché1_wp

Cela étant, malgré que l’on entende encore dans les cafés ou autre lieu public, les vieux de la vieille, comme l’on dit, entretenir ce conflit wallon/flamand, la chaleur humaine, la simplicité, l’authenticité, la vie… elles demeurent toujours au rendez-vous.

Charleroi city_place-marché4_wp

Pour conclure ce premier jour de voyage, rien ne vaut pour ma part que d’aller dans ce pays plat pour retrouver la forme. Je vous retrouve demain afin de continuer ce séjour ensemble et y découvrir une autre des nombreuses facettes de Charleroi…

Publicités

2 commentaires sur « Charleroi city »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s