L’homme qui défiait l’infini

lhomme-qui-defiait-linfini_wp

Ce film britannique de Matthew Brown, sorti en 2016 aux États-Unis, relate la biographie d’un incroyable mathématicien indien.

L’un des plus grands mathématiciens du 20e siècle, Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan, était un génie autodidacte qui a révolutionné les mathématiques.

Né en 1887 dans une famille pauvre en Inde, il apprit seul les mathématiques à partir de 2 uniques ouvrages qu’il possédait avant ses 16 ans : La Trigonométrie plane de S. Looney, et Synopsis of Elementary Results in Pure Mathematics de S. Carr contenant une liste de plus de 6 000 théorèmes. Ces 2 ouvrages lui permirent d’établir une grande quantité de résultats sur la théorie des nombres, les fonctions elliptiques, les fractions continues et les séries impropres, tout en créant son propre système de représentation symbolique pour arriver à ces résultats.

Reconnu comme le génie du 20e siècle et de tous les temps, de sa particularité d’être issu d’une famille peu cultivée, il a trouvé quelques 3 900 formules mathématiques qui ont pratiquement toutes été démontrées comme exactes par la suite.

lhomme-qui-defiait-linfini_srinivasa-ramanujan_wp
Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan

Invité en Angleterre en 1914 par les scientifiques Godfrey Harold Hardy et John Littlewood, dont Hardy pensait qu’il s’agissait d’une supercherie à la base, il travailla essentiellement en théorie analytique des nombres. Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan devint célèbre pour ses formules sommatoires impliquant des constantes telles que π et e, des nombres premiers et la fonction partage d’un entier obtenue avec Godfrey Harold Hardy.

Souffrant d’une tuberculose sévère, il mourut à l’âge de 32 ans après être retourné en Inde en 1919.  Il laissa derrière lui des livres entiers de résultats non démontrés (Les Cahiers de Râmânujan) qui continuent d’être étudiés encore de nos jours.

Certaines de ses formules ont d’ailleurs non seulement servi à l’explication d’un trou noir, mais aussi à sa découverte.

Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan avait un raisonnement très rapide, ce qui le qualifiait par certains de ses contemporains tel un mathématicien « naturel », un génie.

À ce propos, Hardy qui se plaisait à classer les mathématiciens sur une échelle de 1 à 100, s’attribuait 25 à lui-même, 30 à Littlewood, 80 à David Hilbert et 100 à Râmânujan.

Interprété avec brio par Dev Patel (Srinivâsa Aiyangâr Râmânujan), très connu également dans le rôle principal du célèbre film Slumdog Millionnaire, et Jeremy Irons (Godfrey Harold Hardy), qui n’a plus besoin d’être présenté, ce film est tout simplement époustouflant !

Je vous invite sincèrement à découvrir L’homme qui défiait l’infini.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s