Soudan : les enfants sud-soudanais meurent de faim

soudan_-les-enfants-sud-soudanais-meurent-de-faim_wp

La guerre civile au Sud-Soudan débutée en décembre 2013 a créé une famine jusqu’alors jamais connu à l’échelle de la planète. Plus de 100 000 personnes sont touchées. Selon les estimations du programme alimentaire mondial, ce chiffre pourrait se voir multiplier par 10 d’ici juillet. Ayant fui le pays à cause de la guerre, du manque d’eau et de nourriture, les Sud-soudanais se sont réfugiés au Soudan où ils attendent l’aide internationale.

Cette guerre a démarré avec le président Salva Kiir qui a accusé son rival et ancien adjoint Riek Machar, d’organiser un coup d’État. Les combats alors engagés entre les partisans des camps opposés ont causé dès lors des milliers de victimes. Bien qu’un accord de paix eût été signé en août 2016, celui-ci n’a jamais été respecté. La population a donc fui le pays afin de trouver refuge à seulement 10 km, à la frontière du Soudan. Sur place, un camp a été monté par les autorités soudanaises et le Croissant-Rouge (Croix-Rouge du Soudan) permettant d’accueillir les réfugiés à Al-Eligat (Sud du Soudan), avec de la nourriture.

Cependant, la quantité de nourriture est très insuffisante pour alimenter cette population qui continue d’arriver en masse. Selon le Haut commissariat de l’ONU, pas moins de 32 000 Sud-soudanais sont dans une situation critique. C’est la première fois dans l’Histoire que le monde connaît un tel niveau de famine. Les Nations Unies ont établi que la moitié de la population pourrait mourir de faim d’ici juillet si l’aide internationale n’intervient pas rapidement.

Ce terrible constat a été relayé par l’Unicef précisant que plus d’1 million d’enfants est actuellement sévèrement atteint de malnutrition aiguë et que plus de 250 000 d’entre eux présentent un gros risque de malnutrition sévère. The United Nations International Children’s Emergency Fund (Fond des Nations unies pour l’enfance) a donné l’exemple celui de « Nyajime Guet, une petite de 4 ans qui pesait seulement 9 kilos alors que le poids normal d’une enfant de cet âge se situe aux alentours des 19 kilos. » Grâce à l’intervention de l’Agence, « l’état de la fillette s’est heureusement vite amélioré. Elle a reçu des aliments à haute teneur énergétique et dosé avec grande précision ainsi que des médicaments pour combattre sa tuberculose. »

Si vous le souhaitez, vous pouvez verser un don au CICR (Comité International de la Croix-Rouge) pour venir en aide à ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui sont dans une situation extrêmement grave.

Publicités

3 commentaires sur « Soudan : les enfants sud-soudanais meurent de faim »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s