« Perdre du ventre sans effort »

perdre-du-ventre-sans-effort_wp

Comme tous les matins, après mon petit-déjeuner et une bonne douche, j’allume mon pc pour y éplucher les articles de journaux divers et variés. Là où j’habite, hormis la presse anglaise, il n’y a pas vraiment de journaux internationaux.

Je lis donc les différentes actualités du monde afin de me tenir au courant, mais également pour ne pas me sentir trop isolée à la Robinson Crusoé, puisque tout comme lui, je vis sur une île. Bon d’accord, un peu peuplée que la sienne, c’est vrai, mais bon, sur une île quand même. De plus avec le soleil et la chaleur en moins.

Bref ! Je m’adonne à ma petite routine quotidienne ainsi qu’à mon plaisir, car j’ai toujours aimé lire la presse.

Et parfois, bien que je traite souvent de sujets sérieux tirés des divers articles que je peux lire et vérifier (enfin, des sujets qui évidemment à titre personnel me semblent sérieux), il m’arrive de tomber sur des articles plus légers et assez rigolos.

Comme celui-ci par exemple.

L’article s’intitule : « Perdre du ventre sans effort, c’est possible ! »

perdre-du-ventre-sans-effort_gym_wp

Waouh ! Me dis-je. Je suis une fille et comme beaucoup, même celles qui n’osent l’avouer, je prête attention à mon corps. Et en toute honnêteté, franchement, quelle fille ne rêverait pas secrètement d’avoir des courbes superbement bien dessinées ; une jolie poitrine, des fesses à faire pâlir Kim Kardashian (bien qu’elle ne soit pas trop mon idéal beauté), des jambes musclées juste comme il faut, surtout sans cellulite aux cuisses, et le top du top, un ventre digne de ce nom, c’est-à-dire un beau petit bedon plat et ferme. En gros, être une superbe nana. Et tout ça en pouvant se jeter délibérément sans complexe sur le pot Nutella à coup de grosse cuillère, tout en espérant qu’un jour un super pro en nutrition trouvera la recette miracle à 0 calorie en conservant le goût à l’identique, tout pareil. En fait, obtenir ce corps de rêve sans EFFORT, notamment pour les non sportifs…

Enfin, à défaut de m’attaquer au pot de Nutella, je m’attaque à la lecture de cet article qui commence ainsi :

« Le ventre est l’une des parties du corps les plus difficiles à faire maigrir. Pourtant, des astuces simples, rapides et efficaces existent pour faire disparaître les bourrelets disgracieux sans effort, ou presque. »

Aïe ! La présentation démarrait pourtant bien jusqu’au moment de lire le mot « presque »

Juste ce petit mot bien mis à la fin de la phrase, histoire de nous planter de suite le décor et de nous faire bien comprendre que cet article à l’intitulé tapageur ne sera pas encore celui qui nous donnera cette astuce miracle du « sans effort »

Je poursuis la lecture et découvre les astuces :

perdre-du-ventre-sans-effort_jogging_wp

1 – Perdre du ventre en marchant

Le premier paragraphe, l’introduction, plutôt la préparation psychologique du lecteur (non sportif), nous rappelle qu’à la base une alimentation saine, bien équilibrée, etc. est le point de départ et que le second point est la pratique d’une activité physique. La marche nous est alors conseillée. Mais, la préparation psychologique continue avant la révélation de cette époustouflante première astuce. La mise en avant des bienfaits de la marche pour le cœur, le souffle, les muscles et le moral. Et le paragraphe se termine par la phrase clé « maigrir en se faisant plaisir ! »

Le second paragraphe se corse. On y met le ton dès la première phrase : « L’important est d’habituer progressivement son corps à des efforts de plus en plus soutenus. » Aïe ! Aïe ! Là, je me dis qu’au fur et à mesure de la lecture de cet article, je pressens que le « sans effort, c’est possible » va plutôt devenir Aux frontières de l’impossible. Et ça se confirme avec le conseil de préférer « la marche rapide » et « la marche nordique » afin de brûler davantage les graisses et perdre plus facilement du ventre. Ce qui signifie que plus vous mangerez de Nutella, plus il vous faudra accélérer le rythme de votre marche pour espérer éliminer ne serait-ce qu’1/12 de chaque cuillère tentatrice. Et ce n’est pas tout. Une fois votre rythme de marche trouvé, il faut surveiller ses foulées qui « doivent être régulières et naturelles », sa respiration qui « doit être abdominale », son torse qui doit être bien « droit » et ses bras pour apporter « l’impulsion nécessaire à un bon rythme de marche. » Et tout ça, sans attraper de point de côté, en débutant avec 15 minutes de marche par jour, puis 30 minutes, puis 1 heure.

perdre-du-ventre-sans-effort_course_wp

2 – Mincir du ventre en courant

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Avec cette deuxième astuce, on entre directement dans le vif du sujet. On estime après tout que la préparation psychologique du lecteur est terminée et qu’il devra se faire violence s’il veut perdre du ventre « avec beaucoup d’effort », puisque de la marche on passe à la « course à pied »

Mais pour ne pas trop décourager tout de même le non sportif, il est spécifié que ce « sport très complet » est « accessible à tous », même aux personnes âgées et aux débutants. Aussi, afin de nous encourager, il est expliqué que grâce à la sollicitation de tous nos petits muscles du corps, notre silhouette se tonifiera et s’affinera « en douceur » (en douceur, ça c’est moins sûr), nos cellules adipeuses s’élimineront plus vite et que la course à pied permettra d’agir de « manière ciblée sur le ventre, mais également sur les jambes et le fessier », en nous précisant toutefois que « pour espérer voir rapidement des résultats encourageants, il est idéalement recommandé de courir un minimum de 30 min par séance. »

perdre-du-ventre-sans-effort_yoga_wp

3 – Maigrir du ventre en attendant debout

Après l’effort, le réconfort ! Enfin « presque », vous vous rappelez ?

Cette astuce se voudrait être cool par rapport aux deux autres, mais que nenni ! L’activité physique ici n’est pourtant pas compliquée, il suffit de rester debout. Elle consiste pour les non-sportifs ainsi que pour tous ceux ou celles qui n’ont pas le temps de faire du sport, de profiter de l’occasion d’être debout pour maigrir du ventre soit en attendant le bus, dans le métro, dans une file d’attente ou n’importe quel lieu dans lequel l’on se rend parfois où souvent nous devons attendre des heures avant que notre tour arrive.

Or, rester simplement debout plantée comme une grue ne sert à rien. Pour obtenir un effet d’amaigrissement de notre petit bedon, il nous est conseillé de « patienter en contractant les abdominaux par intervalles réguliers. Les muscles du ventre, ainsi sollicités, vont travailler en profondeur pour garantir un gainage parfait. Progressivement, le ventre s’affine et se muscle. »

Et bien évidemment, réussir l’exercice le plus discrètement possible, sans devenir rouge comme une pivoine, sans perdre l’équilibre si vous êtes debout dans un bus au moment où le chauffeur pile comme un malade pour éviter d’écraser un pigeon, sans souffler comme un bœuf dans l’oreille du voisin ou encore sans grosses gouttes de sueur qui dégoulinent sur le long de votre visage. Surtout, réaliser cet exercice en répétant bien dans votre tête la phrase magique à la méthode Coué : « même pas mal, même pas mal »

Perdre du ventre sans effort_tapis_wp

4 – Perdre du ventre en regardant la télé

Oui, oui ! Vous avez bien lu ! Mais bien sûr, c’est la même chose que pour maigrir debout, il faut se mettre en position. Assise bien droite, le dos appuyé sur le dossier, les omoplates resserrées et contracter ses petits abdos en expirant et soufflant profondément. Il est ainsi conseillé de maintenir cette position une bonne quinzaine de secondes, en la renouvelant régulièrement. Et alors, « en adoptant cette habitude au quotidien, les muscles abdominaux se tonifient rapidement et le ventre s’affine visiblement. »

Petite précision, cette position doit se faire sur une chaise, non sur un canapé bien douillé dans lequel vous pourriez malencontreusement vous endormir et transformer ainsi votre respiration contrôlée en un ronflement dévastateur laissant envisager à votre entourage qu’un séisme d’une amplitude encore inégalée jusqu’alors viendrait de se déclencher au point de remettre en cause l’échelle de Richter.

perdre-du-ventre-sans-effort_canape_wp

En conclusion, juste l’intitulé de cet article, il nous est démontré une fois de plus que sous un beau papier d’emballage, il n’y a pas toujours le cadeau escompté. Et quoi qu’il en soit, je pense que je vais continuer ma petite marche quotidienne, peu importe qu’elle soit rapide ou nordique. Quant au reste, je le laisse au soin des plus aguerris que moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s