« Ocumetics Bionic Lens »

Ocumetics Bionic Lens_wp

L’entreprise Ocumetics Technology Corp, dirigée par l’optométriste Dareth Webb et localisée en Colombie-Britannique (province du Canada située sur la côte Ouest, bordée à l’est par la province de l’Alberta, au nord par le territoire du Yukon et les Territoires du Nord-Ouest et qui partage également une frontière avec les États de l’Alaska, Washington, l’Idaho et du Montana aux États-Unis), a développé des lentilles de contact bioniques, « Ocumetics Bionic Lens », afin de corriger les troubles de la vue, et plus, rendre la vision plus performante.

L’innovation de ce produit est le résultat de huit années de recherches menées au sein du laboratoire de l’entreprise. Au courant du printemps 2015, la version la plus aboutie de ces lentilles a été montrée aux public et professionnels de santé.

Ces lentilles brevetées se présentent sous forme de deux petits boutons transparents qui sont destinés à être introduits à l’intérieur de chaque œil. L’opération relative à celle de la cataracte est rapide et complètement indolore. En moins de huit minutes, sans anesthésie générale, cette intervention consiste à remplacer le cristallin détérioré par l’une de ces petites prothèses ; la lentille est roulée sur elle-même puis injectée dans l’œil à l’aide d’une seringue remplie de sérum physiologique. Seule condition requise pour accéder à cette opération est d’être âgé de 25 ans minimum, âge auquel la structure de l’œil est censée être totalement formée.

Ocumetics Bionic Lens_lentille_wp

Ces lentilles permettent en un court instant de retrouver entièrement la vue, qu’importe le trouble initial. Mais pas seulement, car Dareth Webb promet plus qu’une vue nettement améliorée, une vue plus que parfaite : « Si vous pouvez lire l’heure sur une pendule à une distance de trois mètres, vous pourrez voir jusqu’à neuf mètres avec la lentille bionique », a-t-il affirmé à Canadian Press.

Bien que le fonctionnement des lentilles n’ait pas été encore détaillé, l’entreprise garantit leur fiabilité et la sécurité qu’aucun risque ne vienne perturber la structure même de l’œil. Pour le moment, l’équipe de développement mène une série d’essais cliniques nécessaires avant leur mise en vente. Et si les tests se montrent concluants, les « Ocumetics Bionic Lens »  devraient être disponibles dès 2017 au Canada.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s