Le surimi en nuances

poisson surimi sortes

Ne vous est-il jamais arrivé de craquer pour des aliments qui ne sont pas toujours bons pour la santé ?

Car, manger sainement, c’est effectivement recommandé, néanmoins de temps en temps, s’octroyer un petit plaisir, sans pour autant faire exploser la balance, bah… ça fait du bien aussi !

Mais voilà ? Comment se laisser aller à cette petite envie de « mal-bouffe » sans trop en subir les conséquences après coup ?

Et alors ? Pourquoi ne pas malgré tout associer l’utile et l’agréable, c’est-à-dire allier le bon et le mauvais, histoire de limiter un peu les dégâts ?

Voici 2 petites recettes toutes simples et surtout sans être trop caloriques ni coûteuses.

Chaque plat est pour 1 personne.

le-surimi-en-nuances_concombre_wp

Le surimi frites

(234,1 kcal et moins de 6 €)

Le surimi en nuances_frites

– 63 g de surimi (6 sticks Coraya, 44,1 kcal)
– 100 g de frites cuites au four à 3% de matière grasse (Rustic McCain, 130 kcal)
– 100 g de yaourt au pamplemousse rose allégé (Weight Watchers, 60 kcal)

Suivez les instructions inscrites au dos du paquet de frites, mais adaptez la cuisson selon votre quantité.

Découpez chaque stick de surimi en 4 morceaux. Mettez-les dans un bol avec le yaourt. Mélangez et réservez au frais le temps de la fin de la cuisson des frites.

Lorsque vos frites sont prêtes, posez-les dans un autre bol.

Et vous pouvez vous mettre à table !

Le surimi en nuances_frites_wp

Le surimi en sushis

(218,05 kcal et moins de 8 €)

Le surimi en nuances_sushis

– 42 g de surimi en bâtonnets (4 sticks Coraya,  29,4 kcal)
– 15 g de riz Thaï sec (50 g riz cuit, 172,5 kcal)
– 30 ml de sauce soja réduite en sel (15,6 kcal)
– 2 petits morceaux avec peau de concombre (5g, 0,55 kcal)
– 1 peau d’1 tomate cerise
– 1 pincée de paprika en poudre
– 1 feuille de persil plat

Dans une casserole, recouvrir le riz d’eau et cuisez-le à feu moyen entre 30 à 35 minutes jusqu’à obtenir un riz collant. Égouttez le riz et laissez-le refroidir.

Répartissez 4 portions égales de riz. Réservez.

Ôtez délicatement la peau de la tomate cerise ainsi que la couche extérieure des 4 sticks de surimi. Mettez de côté séparément la peau de la tomate et les couches des sticks.

Mettez de côté les intérieurs des sticks de surimi.

Dans de l’eau très chaude, mettez quelques minutes la peau de la tomate afin de la cuire légèrement. Retirez-la puis posez-la sur une feuille de papier absorbant.

Hachez séparément la feuille de persil et la peau de la tomate.

Récupérez 1 couche des sticks. Posez-la bien à plat. Prenez 1 portion de riz et délicatement mélangez-le manuellement avec le paprika et les morceaux de peau de la tomate. Posez le mélange sur la couche de stick et enroulez.

Reproduire les mêmes gestes avec la seconde portion de riz en la mélangeant cette fois-ci avec le persil haché. Renouvelez l’opération avec la troisième portion de riz nature.

Hachez finement les intérieurs des sticks de surimi et mélangez-les dans un bol avec la dernière portion de riz.

Prenez la dernière couche de stick et posez dessus les deux morceaux de concombre ou enroulez.

Dans un petit bol à sauce, mettez la sauce soja que vous placez ensuite au centre d’une assiette. Positionnez autour du bol les sushis et la couche de stick au concombre. Parsemez autour de l’ensemble le mélange riz/surimi.

Votre plat est terminé ! Vous pouvez le manger avec de la pâte de wasabi si vous souhaitez apporter du piment à vos sushis.

Le surimi en nuances_riz_wp

  • Note

– Si vous ne parvenez pas à vous procurer en France les frites à cuire juste au four « Rustic McCain » à 3% de matière grasse, vous pouvez les remplacer par les frites à cuire juste au four « The Original McCain » à 5% de matière grasse ; dans ce cas, comptez 162 kcal pour 100g et vous obtenez un plat à 266,1 kcal.

– Vous avez ici 2 petites recettes maison très faciles à faire, surtout, si tout comme moi, vous adorez manger des sushis mais n’êtes pas la reine pour les réaliser !

Le surimi en nuances_surimi_wp

Je vous souhaite un bon appétit et à lundi prochain !