Le poivre

Le poivre_wp

Cette épice à saveur forte et piquante est formée par les baies (nommées grains) du poivrier, souvent moulues ou concassées.

Variétés

Le poivre noir : les baies rouges (à maturité) sont séchées  et  se noircissent.
Le poivre blanc : les baies sont débarrassées de leur peau puis sont séchées.
Le poivre gris : mélange de poivre noir et blanc.
Le poivre vert : les baies sont cueillies vertes et conservées par surgélation ou dans du vinaigre.
Le poivre rose est un « faux poivre », appelé aussi baies roses, comme le poivre rouge qui est le paprika.
Le poivre sauvage ou petit poivre : gattilier (arbrisseau du littoral méditerranéen, à longues grappes de fleurs mauves, appelé aussi agnus-castus)

Vertus du poivre noir

Composé de protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras saturés, fibres alimentaires, sodium, sels minéraux et vitamines, le poivre noir contribue à notre bonne santé sur de nombreux points :

– Traite le vitiligo, dont environ 1% des personnes en sont atteintes (affection cutanée caractérisée par une dépigmentation de la peau causée par une perte de mélanocytes, cellules ayant pour rôle de synthétiser la mélanine, pigment brun foncé responsable de la coloration de la peau, et se manifestant par la présence des taches blanches autour des yeux, du nez, de la bouche, sur le dos des mains, les coudes, les genoux, les aisselles et les parties génitales). Un étude réalisée par des scientifiques britanniques (université King college London) a révélé que la pipérine, alcaloïde, composé bio-actif du poivre noir, peut stimuler les mélanocytes inactifs conduisant à une pigmentation de la peau chez les personnes touchées par cette affection. Une utilisation thérapeutique de la pipérine accompagnée de séances de rayons UV donne de meilleurs résultats ; la peau se colore plus vite.

– Aide à prévenir et à combattre le cancer du sein. Plusieurs études ont démontré qu’associée à la curcumine, principal composant actif du curcuma ayant une très forte activité anticancéreuse qui aide à prévenir les métastases du cancer du sein, la pipérine contribue à la plus grande efficacité de celle-ci dans la lutte contre le carcinome mammaire ou cancer du sein. Les deux composés naturels possédant des propriétés chimio-préventives contre le cancer du sein inhibent ou limitent le renouvellement des cellules souches du cancer du sein.

– Agit comme un antidépresseur. La sérotonine, l’une des substances présentes dans le cerveau ayant un rôle de neurotransmetteur (substance chimique qui transmet des messages d’une cellule nerveuse à une autre), est essentielle à la régulation de l’humeur, le bien-être émotionnel, le sommeil, l’appétit, la température et la sexualité. Un taux bas de cette dernière est soupçonnée d’être liée à la dépression, l’anxiété, l’insomnie, les sentiments d’inutilité, les fringales et la peur. Des études ont montré que la pipérine augmente notablement le taux de sérotonine et accroît également les taux d’endorphines dans le cerveau, permettant de réduire la douleur et d’améliorer l’humeur (l’endorphine ou endomorphine est une substance peptidique, neuromédiateur du système nerveux central, aux propriétés antalgiques). Agissant ainsi tel un antidépresseur, le poivre noir peut être employé comme un remède maison contre une dépression légère ou un stress chronique léger.

– Antibactérien. Grâce à sa pipérine, qui possède aussi des propriétés antibactériennes, le poivre noir se révèle être un bon remède luttant contre certaines bactéries (genre staphylocoque doré, bactéries liées aux infections nosocomiales, pneumonies nosocomiales, bactéries (genre Citrobacter) pouvant être présentes dans l’eau, les égouts, les aliments et le tube digestif des humains et des animaux ; ces derniers constituant donc les hôtes de ces bactéries) et décongestionnant les voies respiratoires, nez bouché, toux sèche, toux grasse, respiration difficile, en cas de rhume ou de grippe.

– Anti-inflammatoire. Selon les scientifiques la prostaglandine E2 est impliquée dans le développement de la polyarthrite rhumatoïde chez les humains. (La prostaglandine est une substance dérivée d’un acide gras, présente dans de nombreux tissus de l’organisme et qui intervient dans de nombreux processus biologiques, contraction de l’utérus, inflammation, coagulation du sang, etc.) Elle participe à de multiples effets physiologiques ou pathologiques et joue un rôle dans la vasodilatation, l’inflammation, la sensibilité à la douleur et la génération de la fièvre. L’inhibition de la production de celle-ci aide à contrôler la douleur et l’inflammation chez les personnes souffrant d’arthrite. Une nouvelle étude a démontré que la pipérine est capable de réduire cette production. Le poivre étant un amplificateur des effets du curcuma, leur association représente un bon potentiel pour combattre les douleurs articulaires. (Le curcuma est un antioxydant puissant luttant très efficacement contre les états inflammatoires en réduisant le taux d’histamine (amine (composé organique dérivant de l’ammoniac par substitution à l’hydrogène d’un ou de plusieurs radicaux acolytes) dérivé de l’histidine présente dans les tissus animaux, médiateur chimique de plusieurs phénomènes (sécrétion gastrique, allergie, etc.) et neuromédiateur.) Il contient de nombreux composés actifs aux propriétés d’antioxydants, dont au premier rang se trouve un pigment jaune, ainsi la curcumine. Il est de même un excellent protecteur hépatique et n’a aucun effet indésirable sur le cycle digestif, contrairement aux anti-inflammatoires classiques.)

– Favorise la digestion.

– Soigne naturellement certains troubles gastro-intestinaux, telles que les douleurs d’estomac et abdominales ainsi que les nausées, les vomissements, les diarrhées et constipations (un extrait de poivre à faible dose a un effet laxatif tandis qu’à forte dose, il a un effet constipant), les crampes, les saignements rectaux, les symptômes liés à la perte de poids et les flatulences.

– Aphrodisiaque naturel contre la baisse de la libido et le manque d’endurance.

Le poivre_noir_wp

Alors, pour un bon moral, une bonne humeur, une joie de vivre et péter des flammes, n’hésitez pas à poivrer vos plats, vous poivrerez votre vie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s