Comment rester une star de télé-réalité hors d’elle ?

Comment rester une star de télé-réalité hors d'elle_wp

Besoin de rester dans les starting-blocks pour encore faire parler de soi ? Besoin d’un truc pour demeurer sous les feux des projecteurs ?

Pas de problème ! Une star, enfin, une star… de télé-réalité aurait trouvé la solution : poignarder son petit copain !

Elle aurait blessé grièvement son petit ami de plusieurs coups de couteau au thorax. Celui-ci aurait le cœur atteint et un poumon perforé, mais son pronostic vital ne serait pas engagé.

Nous connaissions les assiettes qui volaient dans la cuisine lors d’une dispute conjugale, les insultes proférées à l’encontre de l’amoureux ou de l’amoureuse, les batailles de polochons pour se défouler, les gifles au pire… maintenant c’est plus direct, c’est le coup de poignard, non pas dans le dos, mais dans le thorax !

Qu’aurait-il bien pu se passer dans la tête de cette fille-là ? Son promis aurait-il oublié son shampoing ?

Or, la réaction la plus pathétique de l’histoire est qu’elle aurait non seulement nié l’avoir fait mais surtout aurait fait un malaise lors de son interpellation par la police, malaise qui l’aurait conduite à l’hôpital. Franchement… dans quel monde vivons-nous ?

Là, c’est à se demander : pourquoi s’embêter à essayer de communiquer afin de tenter de régler ses éventuels problèmes de couple ?

Mais fort heureusement, cela demeure un cas isolé. Mais, également, une autre question me taraude… N’aurait-elle pas agit ainsi simplement pour faire encore parler d’elle ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s