Des hommes et des jeunes bien

hommes et des jeunes bien_wp

Un récent reportage a mis en valeur l’humanisme de deux hommes qui offrent à titre bénévole leur aide aux jeunes de banlieue qui ont quitté le circuit scolaire et celui de la vie sociale.

Un légionnaire à la retraite, lui-même issu de quartiers défavorisés, propose à ces jeunes une partie de l’entraînement militaire des légionnaires sous forme d’un stage d’un mois en pleine jungle et sur base du volontariat. Ainsi, neuf jeunes se sont portés volontaires. Durant ce stage, aucun des jeunes n’a abandonné. Ils ont tous fait preuve de courage. Et grâce à cette expérience, ils ont retrouvé confiance en eux. Cinq d’entre eux ont même réintégré la vie sociale, dont l’une a intégré l’école de police, un autre est devenu médiateur à « La Poste » et les trois restants ont trouvé un travail dans d’autres secteurs d’activité.

Le deuxième homme, informaticien français connu, a ouvert à Paris une école supérieure d’informatique de haut niveau entièrement gratuite et sans exigence de diplôme d’entrée. Durant un mois, trois cent jeunes, dont la moitié ne possède pas de baccalauréat, sont plongés dans l’univers de cette école à un rythme effréné pour décrocher au terme de ce moi une place parmi les quarante places proposées dans cette école pour trois années d’études intensives totalement gratuites. Pendant ces trois ans, les quarante jeunes sont formés à devenir des véritables professionnels de l’informatique. Le directeur nommé de cette école, d’ailleurs, est un ancien pirate informatique recruté par cet informaticien célèbre. Cette école, dite de la dernière chance pour ces jeunes, offre même un hébergement gratuit dans une grande salle commune pour ces jeunes qui n’ont pas les moyens suffisants de s’héberger à Paris. Au bout de  ces trois ans, les jeunes recrus n’obtiennent, certes, aucun diplôme mais un job assuré à la sortie de cette école, qui vise l’excellence en la matière.

Bravo à ces deux hommes de bien qui permettent à des jeunes en échec d’avoir une chance de s’en sortir. Et bravo, également, à ces jeunes qui montrent leur volonté de s’en sortir !

Enfin, merci de nous donner une autre image de ces jeunes de banlieue, autre que celle de la délinquance, de la violence… Il est important de montrer que tous les jeunes de banlieue ne sont pas tous des dealers et des paumés !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s