Le « coach de la tendresse » ?

le_coach-de-la-tendresse_wp

En début de soirée, assise à la terrasse d’un café, une petite coupe de champagne à la main, j’attends mes copines afin de passer à nouveau un bon moment avec elles. Deux couples sont installés à côté de moi et j’entends leur conversation en les observant du coin de l’œil. Et là, je pense en mon for intérieur que la bonne tranche de rigolade est déjà au rendez-vous !

L’une des deux femmes est enceinte et son mari ou compagnon raconte aux autres une séance assez surprenante à laquelle sa femme et lui ont participé pour permettre à bébé de ressentir la tendresse de papa et permettre à papa de ressentir ce qui se passe dans le ventre de maman.

La séance est dirigée par une femme qui se donne le titre de : « coach de la tendresse ». Elle demande en premier lieu à papa de tripoter le ventre de maman jusqu’à temps de trouver la tête de bébé. Une fois celle-ci repérée, papa sent, au travers du ventre de maman, la tête de bébé lui faire une caresse au creux de sa main. Puis, elle demande à maman d’amener bébé près de son cœur par la pensée, et là magique, papa sent bébé se déplacer vers le cœur de maman. Ensuite, elle assiste papa qui appuie alors très fortement sur le haut du ventre de maman pour faire redescendre bébé et par des mouvements circulaires faire bouger bébé dans tous les sens. Une fois l’expérience achevée, elle explique au couple que ce partage de tendresse ne doit pas se faire à n’importe quel moment de la journée, seulement le matin et, ou, avant la sieste de bébé, mais surtout pas le soir au moment du coucher.

Et à ce moment précis, papa tout en contant ce fait caresse délicatement le ventre de maman avec sa plus grande tendresse, celle-ci, alors, lui donne une violente tape sur la main en lui lançant un regard assassin qui tuerait un corbeau en plein vol et lui dit d’un ton vindicatif de ne pas lui caresser le ventre car ce n’est pas le bon moment ! Papa, rougissant légèrement et un peu hébété retire sa main tristement et tourne sa tête vers moi, l’air désabusé. Détournant mon regard signifiant : « je n’ai rien entendu et rien vu », je m’interroge sur ce que je viens d’entendre et de voir…

Comment faisaient nos grands-mères et nos mères sans « coach de la tendresse » pour faire partager cette tendresse entre papa et bébé ? Et au vu de la réaction de maman, présentement, où se trouve la tendresse ? Qui sont donc ses nouvelles mères qui participent à ces sortes de séances où elles acceptent que leur bébé soit transbahuté dans tous les sens pour éveiller un quelconque sentiment d’amour ? Qui sont ces mères modernes qui prennent papa pour un fieffé crétin ?

Bébé a-t-il besoin d’être dérangé dans son développement pour donner l’impression à maman que papa pourra mieux comprendre ce qui se passe en elle ? Ce genre d’exercice quelque peu particulier permet-il de rendre les parents plus responsables et plus aimants ?

Je ne sais pas ! En tout cas pour ma part, je ne pense pas que faire gigoter le pauvre bébé dans tous les sens, alors qu’il est tranquille bien au chaud, soit forcément une bonne idée. Tout autant que je ne crois pas que de faire subir ce genre d’expérience à papa puisse lui permettre de mieux comprendre la grossesse de maman.

Ne vaut-il pas mieux, tout simplement, laisser papa caresser tendrement le ventre de maman quand il en ressent le désir, et à son rythme, afin qu’il réalise qu’il deviendra papa ? Et peu importe toutes les séances possibles et inimaginables que papa pourrait subir, ressentirait-il ce que maman ressent à moins d’être elle ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s